La sexualité et la protection de notre cœur

//La sexualité et la protection de notre cœur

torn_heartNotre cœur et le sexe
Un homme m’a un jour parlé de son fils médecin. Ce fils avait confié à son père qu’il était dépressif et suicidaire. Son père, agnostique et aucunement enclin à la religion, lui a demandé : « Avec combien de femmes as-tu couché ? » « Environ 300. » Même cet homme non religieux comprenait que le sexe n’est pas un jeu et qu’une partie de notre cœur est détruite chaque fois que nous faisons l’amour avec une nouvelle personne. Nous ne sommes pas faits pour donner une si grande partie de nous-mêmes à tant de gens. Vous aurez peut-être beaucoup de plaisir dans l’immédiat, vous n’échouerez probablement pas votre carrière professionnelle pour cela et vous mènerez probablement une vie relativement normale, mais vos vies personnelle et familiale risquent fortement d’être compromises.

Si le sexe n’est rien, pourquoi comprenons-nous tous instinctivement que le viol est pire que bien d’autres sévices, mentaux et émotionnels ? Pourquoi voit-on de plus en plus de demandes pour que les peines à la suite de crimes sexuels augmentent ? Pourquoi y a-t-il tant de campagnes de sensibilisation contre ce genre de crimes? Pourquoi le Code criminel contient-il de plus en plus de dispositions cherchant à alléger le fardeau de preuves pour ce genre de crime ? Si le sexe n’est rien, pourquoi ne pas punir le viol comme on punit la simple agression physique ? C’est que nous comprenons tous qu’il y a une différence entre les deux.

Dans l’acte sexuel, soit on ouvre notre cœur à notre partenaire, soit on le durcit. Les gens violés, bien-sûr, le durcissent. Ils n’ont d’autres choix, car de toute évidence, ils ne peuvent aimer leur violeur. Cependant, ils doivent ensuite vivre avec la difficulté d’ouvrir leur cœur à nouveau. Ils sont malgré eux compromis. Mais je ne comprends pas les gens qui consentent au sexe sans l’intention d’ouvrir leur cœur. Ils ne savent pas qu’ils subiront des conséquences à long terme semblables à celles de la personne violée. Bien que le degré de dommage soit moins élevé, le même durcissement de cœur finit par se produire.

La science dans tout ça
Ce qui suit est ma traduction d’un article qui provient du blogue d’un organisme qui aide les couples en difficulté à sauver leur mariage à l’aide de la science et des principes de la Bible. Cet article traite des dommages causés par le sexe lorsqu’il n’est pas pratiqué dans le contexte d’une relation amoureuse permanente.

Veuillez considérer le scénario A :

Un garçon mène une jeune fille à le laisser la cajoler sur la banquette arrière d’une voiture. Les choses progressent et très rapidement, il commence à la déshabiller. Son cœur bat à toute vitesse lorsqu’il comprend qu’elle le laissera aller jusqu’au bout avec lui. Les fenêtres sont embuées, il doit se dépêcher de peur qu’elle change d’avis ou que quelqu’un les surprenne. La poussée d’adrénaline qu’il ressent est semblable à celle d’un voleur lors de son premier vol, ou d’un parachutiste qui saute d’un avion. Il entre dans son corps et fait l’expérience de sa première relation sexuelle avec une femme.

Cette expérience incroyable le marque énormément. Il voit maintenant (et peut-être pour le reste de sa vie) le sexe comme étant purement charnel et immoral. Voilà l’homme qui poussera constamment sa femme à essayer de nouvelles choses excentriques, à prendre des risques sexuels et à faire des jeux de rôles, le tout dans dans le but de revivre cette expérience intense et profonde qu’était sa première fois. Voilà le genre de gars qui veut « le faire » dans les ascenseurs, dans le jardin, ou dans des endroits semi-publics. C’est aussi celui qui a besoin que sa femme fasse semblant d’être une meneuse de claques, ou une infirmière dévergondée pour être excité et revivre cette même expérience sexuelle. La fille a peu d’importance ; c’est le sexe qui l’intéresse.

Considérez maintenant le scénario B:

Un homme devient amoureux d’une femme et la demande en mariage sur un genou : la bague, les feux d’artifice, bref, tout le kit. Ils travaillent ensemble pour faire de leur mariage une célébration mémorable – la planification, la fête, etc. Le grand jour, ils s’unissent devant leurs amis, devant l’état, et devant Dieu. Leur union est officielle et bénie par tous. Le soir, ils participent ensemble à la fête merveilleuse organisée en leur honneur. Ensuite, il amène sa nouvelle épouse à leur chambre d’hôtel pour ce qui sera sans doute l’événement le plus grand et le plus mémorable de sa vie. Sans pécipitation, sans culpabilité, sans l’impression de prendre quelque chose qui ne lui appartient pas, il fait l’expérience de la plus merveilleuse sensation de sa vie lorsqu’il pénètre le corps de sa femme et atteint l’orgasme.

Pour cet homme, l’expérience décrite ci-dessus est intimement liée à la femme qu’il aime. Ce plus grand évènement de sa vie – les noces, la fête, la danse, toute sa famille et ses amis célébrant leur mariage, leur magnifique nuit de noces – est entièrement rattaché à cette femme ! Tout le plaisir inoubliable qu’il vient de vivre était entièrement à cause d’elle et pour elle.

Les hommes qui font leur première expérience sexuelle en dehors des liens du mariage sont empreints par le sexe. Pour eux, n’importe quelle fille fera l’affaire. La plupart d’entre eux sentiront le besoin de compléter leur vie sexuelle maritale avec de la pornographie, des fantaisies et la masturbation, tout cela pour revivre cette première expérience illicite et vide d’amour. Les femmes de ces hommes s’en rendront compte et chercheront désespérément à amener leurs maris à se concentrent sur elles plutôt que simplement sur leurs corps. Malheureusement, la plupart perdront cette bataille, ce qui explique en grande partie pourquoi plus de 50 % des mariages échouent. D’un autre côté, lorsqu’un homme a sa première expérience sexuelle dans le contexte du mariage, il est marqué par sa femme. Elle est, nous ne le répéterons jamais assez, la seule raison de cette expérience incroyable. Ces hommes ont une forte tendance à ne se marier qu’une seule fois.

Selon un ancien mythe populaire, les hommes devraient chercher à épouser une vierge, car les autres filles constituent des « biens endommagés ». En réalité, les femmes sont peut-être celles qui devraient davantage se méfier des hommes d’expérience, car ceux-ci semblent être encore plus endommagés par leurs expériences sexuelles prémaritales.

Et les filles dans tout ça ?
Bien entendu, les femmes sont aussi atteintes et compromises par le sexe prémarital. Les dommages sont à la fois psychologiques et physiologiques. En effet, lorsqu’une femme a des relations sexuelles en dehors des liens du mariage, elle apprend rapidement que le sexe a peu de signification. Pourquoi? Parce qu’aucune relation intime et dévouée n’en découle. Le garçon ne l’appellera, ni ne lui parlera probablement plus jamais. Elle a appris que le sexe et l’amour sont deux choses différentes, bien qu’ils ne devraient pas l’être. Ainsi, certaines femmes mariées auront peu confiance en l’amour et respecteront peu leurs maris. Elles auront du mal à apprécier le sexe, car elles auront toujours l’impression qu’on se sert d’elles. Elles verront difficilement le sexe comme une expression d’amour et auront une attitude négative envers la sexualité. L’homme deviendra frustré et impatient, car pour lui, le sexe a une importance primordiale dans le mariage. Il exprimera donc moins d’affection envers sa femme ce qui ne fera qu’empirer les choses.

En ce qui concerne les dommages physiologiques, la science a démontré que lorsqu’une femme fait l’amour avec un homme, de l’ocytocine, une hormone, est relâchée dans son système. L’ocytocine est un neuropeptide généralement associé à la grossesse et l’allaitement qui agirait comme une colle émotionnelle pour attacher la mère à son enfant.

Cette même hormone crée également un attachement chez la femme pour l’homme avec qui elle a des relations sexuelles. De nouvelles découvertes scientifiques, cependant, démontrent que lorsqu’une femme a des aventures sexuelles avec des partenaires multiples, sa production d’ocytocine diminue, ce qui limite sa capacité d’attachement émotionnel à son mari. Selon un article du Dr John Diggs et du Dr Eric Keroack, « L’ocytocine, hormone servant à former des liens permanents avec une autre personne, a moins de puissance chez les gens qui ont abusé de leur sexualité et qui se sont attachés à plusieurs personnes ».

Pour bien comprendre, imaginons un morceau d’excellent ruban adhésif. S’il est collé sur une boîte et laissé là, il ne se décollera jamais de la boîte. Si, par contre, il est arraché, puis recollé sur une autre boîte, il teindra beaucoup moins fermement qu’avant. Et si ce procédé est répété encore et encore, le ruban ne sera à un moment donné plus adhésif du tout.

Un jeu destructeur
La majorité des hommes et des femmes rêvent du grand amour qui durera toujours. Je ne crois pas que ce rêve soit impossible, mais malheureusement, trop de jeunes compromettent leurs chances de vivre cet amour par leur comportement prémarital. Les hommes, ayant l’habitude de déifier le sexe, ont du mal à limiter leur appétit sexuel et toute leur affection à une seule femme. Ils doutent qu’ils sont « faits » pour la stricte monogamie et sont incapables de n’aimer qu’une seule femme pour le reste de leur vie. L’amour qu’ils ont pour leurs enfants est également compromis. Les femmes, habituées à laisser les hommes se servir de leurs corps, ont peine à voir le sexe comme une manifestation d’amour. Leurs cœurs sont durcis par le rejet répété. Elles ont du mal à se donner à leur mari et s’attachent également moins à leurs enfants.

Nous sommes des êtres beaucoup plus fragiles que nous aimons le croire. Nous croyons être forts et donc, faisons très peu attention à notre cœur et à celui des autres. Nous pensons que toutes les blessures guérissent en peu de temps. Selon plusieurs sources, les histoires de cœur ne sont qu’un jeu normal, et toutes les blessures subies et infligées aux autres guériront rapidement. Mais non ! Malheureusement, lorsqu’ils réalisent à quel point ils se sont détruits lors de leur jeunesse, il est souvent trop tard.

Bien protéger son cœur
Vous vous dites sûrement que l’amour comprend toujours des risques. Effectivement, mais normalement, lorsqu’une personne intelligente prend un grand risque, elle le fait avec prudence. Voilà donc ce qu’il faut retenir. Plusieurs se demandent pourquoi la Bible est si stricte par rapport au sexe. Pourquoi ne le permet-elle que dans le contexte du mariage ? La réponse est simple : Dieu est amour et son amour, pour le ressentir et en profiter, doit passer par le cœur. L’amour est le plus grand besoin du monde. Ne détruisons pas la source de cet amour qui est en nous. Soyez prudent avec votre cœur, vous ne le regretterez pas !

La guérison possible
« L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a consacré par onction pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres ; il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux prisonniers la délivrance et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour proclamer une année de grâce du Seigneur. » (Luc 4.18, 19)

Jésus a lu ces paroles pour annoncer son ministère aux Nazaréens. La mission de Jésus est de guérir les cœurs brisés. Peut-être reconnaissez-vous avoir le cœur durci et fermé. Vous blessez ceux que vous aimez. Vous faites peu confiance aux autres, vous êtes égoïstes et centrés sur vous-mêmes et ce, sans même le vouloir. Vous doutez constamment de l’affection des autres et avez toujours peur de vous retrouver seul.

Vous avez besoin, non pas de culpabilité, mais d’amour inconditionnel. Le désir de Dieu est de nous faire connaître son amour pour nous, afin de nous révéler notre véritable valeur et de nous apprendre à aimer les autres comme il nous aime. Celui qui s’accroche à lui a toujours de l’espoir. Votre expérience vous mènera peut-être à dire, tout comme David, « ta main droite me soutient, et je deviens grand par ta bonté ». (Psaume 18.36)


Tous droits réservés. Pour d’autres articles de Jonathan Martin, veuillez visiter son blogue à www.graceaujourdhui.com

2018-10-01T13:39:08+00:00